top of page

Les danses swing

Le Swing est au départ un style de musique Jazz des années 20-30 ayant ses origines dans la culture afro-américaine du sud des États-Unis. Devant faire face à une très sévère politique ségrégationniste des États du Sud, les orchestres majoritairement composés de musiciens afro-américains émigrèrent au temps de la prohibition vers les bars clandestins (les speakeasy) des États nordistes réputés plus "libéraux" (principalement New-York et Chicago). Les fameux Big Bands popularisèrent cette musique tels que Count Basie, Cab Calloway, Duke Ellington, Glenn Miller, Benny Goodman, Louis Armstrong, et d’autres … . 

Dans des lieux mythiques comme le Savoy Ballroom de Harlem à New York, les danseurs mélangèrent les pas de danses existantes (Tap Danse, Collegiate Shag, Breakaway et Charleston) pour créer un nouveau style. À un journaliste qui l'interrogeait, le célère danseur George Snowden baptisa cette nouvelle danse LINDY HOP en se référant à un évènement mondial qui venait de se dérouler : la traversée de l’Océan Atlantique sans escale (le Big Hop) par Charles Lindergh (surnommé Lindy). 

 

Se constitue à partir de cette période une mosaïque de styles au tempo plus ou moins rapide telle le west coast swing (fin des années 30), le boogie, le Jitterbug puis le Bebop qui, popularisés en France par les GI's en 1945, devinrent le ROCK'N ROLL.

 

Dans les années 40 sur l’île de Balboa (Newport Beach - Californie), à cause du manque d’espace dans les salles et de la rapidité du tempo, les danseurs se rapprochèrent jusqu‘à danser tout à fait collés en esquissant des pas plus avancés : le BALBOA était né.

LE BALBOA

Le Balboa est une danse swing née dans les années 40 sur la côte ouest des États-Unis, plus précisément au dancing le "Rendez-vous", dans la péninsule de Balboa à Newport Beach, près de San Diego (Californie). Cette danse est issue du Charleston et a été conçue pour occuper moins d'espace sur les planchers de danse.

Elle se danse le plus souvent en 8 temps sur des musiques swing, et ses jeux de jambes sont plus particulièrement adaptés aux tempos rapides, sans exclure pour autant les tempos lents. C'est une danse qui fait partie des quelque quatorze danses Swing recensées de nos jours.


Le Pur Balboa (Balboa d'origine) se danse uniquement en position fermée tandis que le Bal Swing (qui fut créé une dizaine d'années après dans le Comté d'Orange au sud-est de Los Angeles) autorise des positions ouvertes. De nos jours, les deux ne font plus qu'une seule danse appelée Balboa. Les traits caractéristiques de cette danse sont une connexion danseur-danseuse par le buste et le bassin en position fermée et un pas de base glissé proche du mouvement que l'on fait lorsqu'on cire le parquet. C'est une danse de contact où les sensations ressenties par les danseurs sont proches du Tango.

LE LINDY HOP

Le Lindy Hop est une danse de rue qui s'est développée dans la communauté noire américaine de Harlem (New York) vers la fin des années 20, en parallèle avec le jazz et plus particulièrement le swing.

 

Il est un savoureux mélange de plusieurs danses provenant des quatre coins des États-Unis à partir des années 1900, principalement le charleston, le breakaway et le collegiate. 

Le Lindy Hop utilise les mouvements improvisés des danses africaines avec la discipline de la structure en 6 et 8 temps des danses européennes. 

Le Lindy Hop est un mélange de danse en couple et de danse "séparée", venant de ses origines métissées. En effet, la danse en couple est typiquement européenne, tandis que les danses africaines séparent habituellement les hommes des femmes.

LE ROCK'N ROLL

Le Rock'n roll (également écrit rock & roll ou rock and roll) est un genre de la musique populaire américaine qui est né aux États-Unis pendant les années 40-50. Il est essentiellement issu du blues et de la musique country, et dans une moindre mesure de la musique folk et du gospel. Il permet dans les années 50, avec des musiques simples et des paroles légères, de faire oublier la crise des années 30 et la fin de la guerre.

La musique Rock'n roll des années 50 s'accompagne de diverses danses. Une partie d’entre elles a une origine antérieure comme le Lindy Hop, le Jitterbug, le swing 6 temps (appelé aujourd'hui "Rock à 6 temps"), le Boogie Woogie (Allemagne), le Bebop (France), le Jive (Angleterre). Une autre danse naît à peine un an après la création de la musique Rock 'n roll. Il s’agit du rock à 4 temps qui est la première danse de couple dansée avec une rythmique pas de base 1, 2, 3 et 4.

 

Les rock les plus répandus en France sont le rock à quatre temps et le rock à six temps. Les deux versions sont composées de passes plus ou moins complexes. Celles-ci sont indénombrables et chaque danseur connaît un nombre plus ou moins important de passes selon son niveau. C'est le leader qui guide la danse et décide des passes à réaliser.

 

Il existe également des danses rock en solo, comme par exemple le Madison.

LE SOLO JAZZ

Le Solo Jazz, autrement nommé Charleston, est l’ancêtre du Lindy Hop. C’est une danse solo noire américaine, qui s’est développée après la folie du Ragtime au début des années 20. Cette danse a ensuite été popularisée par le show de Broadway Runnin’ Wild (1923). Elle est caractérisée par ses jeux de jambes énergiques et son dynamisme incroyable ! Le style “Charleston”, c’est beaucoup de dérision, une pincée de twist et du rebond. Le Solo Jazz est l’évolution du Charleston : à partir des années 30, la musique change et la danse aussi.

bottom of page